La Mairie



la maison commune,


A l’origine du bâtiment « Mairie-école », il y avait l’école de filles (1890). La mairie y fut accolée en 1897 en même temps que l’école de garçons. Elle occupait alors le premier étage au-dessus du logement de l’instituteur. L’unique et grande salle était utilisée pour les réunions de conseil et les mariages. En 1970 une partie du logement d’instituteur fut convertie en bureaux, puis en 1979 l’ancienne classe des garçons fut transformée permettant une répartition plus judicieuse des locaux administratifs. Subsistait alors à l'étage la seconde partie du logement d’instituteur transformé en bureaux en 1993. En 1995 les dernière classes étaient définitivement transférées et accueillaient  les psychologues d’accompagnement scolaire, et quelques associations locales. 
En 2004, dans un souci de qualité et de confort, l’immeuble a été  totalement rénové. Une rénovation qui  concernait l’ensemble de l’immeuble ; à savoir le bâtiment central avec étage et combles, et les deux ailes constituées, elles, d’un simple rez-de-chaussée. Ces volumes et façades (datant de la fin XIXe)  n’ont pas été modifiés; en revanche chaque aile a été rehaussée. Ces deux élévations neuves  reprenant la combinaison des matériaux des bâtiments existants à savoir la brique et l’enduit pour les maçonneries. Par contre les proportions des percements et la couverture sont contemporaines dans un souci de distinguer cette architecture neuve de celle existante et d’éviter toute confusion. Dans cet esprit, les baies vitrées sont protégées par des brise-soleil installés à l’extérieur et la couverture est de cuivre; un matériau qui, s’il surprend, reste un matériau notoirement utilisé pour des constructions publiques afin d’en distinguer leur usage. 
La mairie occupe désormais tout le bâtiment. Au rez-de-chaussée on  retrouve l’accueil du public, les bureaux de l’administration de la mairie et la police municipale. A l’étage les bureaux des élus, les salles de Commission et de Conseil. Toute la structure a été revue  et   restaurée tout en conservant (pour partie)  le style qui avait prévalu à sa construction à l'époque de Jules Ferry. En phase avec son temps, l’équipement  correspond aux souhaits exprimés, à savoir ; bureaux spacieux, accueil chaleureux, lumière conséquente, organisation fonctionnelle. Par cette restructuration totale,  Monéteau peut s’enorgueillir d’avoir pérennisé son architecture et son patrimoine. 

 

img-0594.jpg

 retour à ANICOM & patrimoine

   Romano 1