Eglise Saint Laurent

 

 L’église dédiée à saint Laurent

L’église de Sougères fut construite en 1854 par la famille d’Espence de Pomblain-Boulangé. Cette famille était propriétaire du vieux château de bîcètre et de différents terrains sur le territoire de Sougères alors hameau de Gurgy. Mme Pomblain fit édifier une chapelle sur une de ses parcelles (et plus tard l'école qui, elle, fut construite par la municipalité en 1871). Par un legs à la commune en 1864, l’église est devenue paroissiale. Mais celle ci était  dépourvue de porte jusqu’au jour où, suite a une grosse farce un individu fut poursuivi en justice par les habitants de Sougères et condamné par le juge de paix à faire poser des portes à l’édifice.

eglise-de-sougeres-1.jpg

 

Au faîte du bâtiment un petit clocher à jour, original pour la région, supporte une cloche qui pèse prés de 300kg avec ses accessoires. Cette cloche proviendrait d’une ancienne chapelle locale. Toutefois il est difficile d’en définir avec précision la provenance puisqu’à l’époque existaient deux chapelles sur la commune. Celle dite  « Le Muet » située rue Saint-Laurent (dont on peut voir encore un vestige d’ogive sur le pignon d’un bâtiment,) et celle du vieux Château à l’entrée du bourg.  La cloche originelle datait de 1568. Fêlée, elle fut refondue avec un apport d’alliage d’airain, puis baptisée « Marie Eugénie Denise » des prénoms (dit-on) de madame Boulangé et de son frère Denys alors curé de Sery dans le canton de Vermenton. La cloche a été bénie et remise en place le 16 juillet 1873. Le mécanisme a été électrifié en 1980, puis en 2000, « Marie Eugénie, Denise » bénéficiait d’un « relookage » qui consistait en une restauration complète avec dégagement de métal, brasoge soudure et recuit .

A l’intérieur de l’église on peut observer sur un vitrail le blason de la famille qui fit construire l’édifice.  Celui-ci est dédié à saint Laurent (du nom d’un diacre martyr sous l’empereur Dioclétien en l’an 258)

 

 

La dernière restauration du bâtiment date des années 1990 avec la réfection des enduits extérieurs.

 retour à ANICOM & patrimoine