Embuscade au Pont de Pierre

Attaque d’un convoi allemand en aout 1944

 

Au cours de l’attaque d’un convoi allemand en aout 1944, le père d’une de nos plus fidèle adhérente a été blessé. Le déroulement de cette attaque qui s’est déroulé sur notre finage (au Pont de Pierre ») a été répertorié dans l’ouvrage édité par ARORY (Association pour la Recherche sur l’Occupation et la Résistance dans l’Yonne) « Un département dans la guerre 1939-1945 »

 

« Le 12 août 1944, un détachement du groupe Chevreuil dirigé par Jean-Louis Antier attaque un convoi de munitions allemand au lieu-dit « Le Pont-de-Pierre », à cinq kilomètres au nord d’Auxerre en direction d’Appoigny, sur la nationale 6. Dans la matinée Antier a été informé par un agent de renseignement employé à la Feldkommandantur d’un convoi de munitions allemand à Auxerre. Il décide d’attaquer ce convoi au « Pont-de-Pierre », site propice à une embuscade car la route se rétrécit et les abords sont boisés. Dans l’après midi les maquisards réquisitionnent un camion, nécessaire au transport du groupe. Vers 18h 30, l’adjoint d’Antier, Gabriel Quin, militaire de carrière, lieutenant instructeur, ex-maître d’armes au 4ième régiment d’infanterie, met en place le dispositif d’attaque : il décide de poster les dix-huit membres du commando, armés de mitraillettes, d’un fusil- mitrailleur et de grenades, sur un même côté de la route en lisière de bois pour faciliter le repli. La fusillade éclate dès le passage du premier camion ; la plupart des résistants vivent alors leur premier combat. Il s’agissait en fait d’un convoi de « Russes blancs » qui se mettent en position de combat autour d’une mitrailleuse. Les maquisards se replient prudemment à travers les bois avant l’arrivée des renforts allemands. L’attaque a duré un quart d’heure et n’a fait qu’un seul blessé, François Jussot, du côté du groupe Chevreuil. Les pertes allemandes réelles nous demeurent inconnues même si des chiffres importants ont été avancés (40 tués et  70 blessés). »

un-departement-dans-la-guerre-1.jpg


 

INFORMATION

En raison des mesures des mesures de confinements, toutes les activités d’ANICOM (peinture, informatique, théâtre)  sont momentanément suspendues.

L’exposition peinture des 28 et 29 mars au Skénét’eau est annulé

        Pour le remboursement du spectacle du 04 avril «  Musiques et danses du monde », les permanences du Skénét’eau étant supprimées, nous vous demandons de bien vouloir retourner vos billets, accompagnés de vos noms et adresses, à « ANICOM 3, allée de Saint Quentin 89470 MONETEAU ». Nous vous retournerons, dés que possible, un chèque correspondant.

         Tous les billets de ce spectacle seront remboursés dans les semaines ou mois à venir