Annick PUSSIN

Anick pussin 1

ANNICK PUSSIN

 

Je suis partie sur le chemin de l’écriture après avoir fait éditer les livres écrits par mon fils. Il a écrit entre 2006 et 2009 deux romans :

« Les chasseurs et l’ombre »

« La perle de Hoarz »

C’était un chemin difficile à parcourir, mais il me tenait à cœur car je réalisais par là le rêve de mon fils Clément qui a mis fin à sa vie en avril 2009.

Tout a commencé pour respecter une de ses dernières volontés : éditer « les chasseurs et l’ombre »

Après des mois et des mois de recherches de maisons d’édition sans succès, en 2012  j’ai rencontré une femme, coach d’écriture, Carolle BORDA. Elle a écouté mon histoire et avec beaucoup d’émotions a tout de suite accepté de m’aider. Tout a été très vite, entre la création de la couverture et l’éditeur. Sachant qu’un autre livre restait inachevé, Carolle m’a demandé s’il y avait la possibilité de le finir. Bien sûr c’était possible. Ce sont donc deux livres qui sont parus en 2013.

Mariée et mère de trois enfants. Infirmière-puéricultrice de formation, j’étais directrice de crèche, rien ne me destinait particulièrement à écrire. Comme beaucoup, à l’adolescence, j’ai écrit quelques poèmes, et j’ai collectionné les citations en tous genres. Je me suis inscrite en 2012 à un atelier d’écriture. Ce fut la révélation !  Je me suis retrouvée dans un tourbillon de mots. J’ai joué avec eux, je les ai alignés, ils se sont envolés en farandole.

Puis  j’ai écrit deux romans : « Arcanes et châtiments », présenté au prix du 36 Quai des Orfèvres, et classé en 11ème position, un deuxième, que j’ai finalisé est intitulé : « Le garçon caméléon », puis « Histoires de tout et de rien », puis  « Rimes en folie » tome 1. Puis un 5ème livre  terminé qui doit paraitre en octobre, son titre est : "le tapis magique de Gustave et Tania ", contes pour enfants. Puis…Le 6 ème,  « Grand-Mère Shala la Chamane » est également terminé, il s’agit de la naissance d’une chamane dans la tribu des cheyennes, et c’est aussi un hommage aux amérindiens disparus dans le génocide perpétré lors de la colonisation et de la ruée vers l’or. Et j’attends la livraison.

Voilà comment je suis devenue romancière.

Invités 2016

 

Festilivres 2018 affiche